Luter contre la berce et le millepertuis

Pour parler de tout ce qui vit autour des chevaux: Agro-écologie, plantes, animaux, humains, etc.

Modérateur : Bureau

Répondre
Marine
Initié
Initié
Messages : 146
Enregistré le : 31 mai 2017, 01:00
Localisation :

Luter contre la berce et le millepertuis

Message par Marine » 04 août 2018, 21:34

Bonjour à tous :)

J'ai récupéré deux petites parcelles qui peuvent me servir de paddocks temporaires mais quand j'y ai mis mon entier avec liste et balzanes au début du printemps il a fait une bonne réaction sur le nez à cause de ces deux plantes qui s'y trouvent et qui prennent beaucoup de place.

Pour le moment mon homme broie régulièrement (et l'entier n'y est plus, ces deux parcelles sont actuellement vides) mais les graminées ne prennent pas encore le pas dessus.

Avez-vous des astuces pour favoriser les graminées à la place ?

Avatar du membre
alain-waser
Bureau
Bureau
Messages : 417
Enregistré le : 04 mars 2017, 01:14
Localisation : Limousin

Re: Luter contre la berce et le millepertuis

Message par alain-waser » 04 août 2018, 23:28

A mon humble avis, on ne lutte pas contre la nature, c'est ce qu'on a essayé de faire ces 70 dernières années à grand renfort de pétrole sous toutes ses formes avec les conséquences que l'on connaît actuellement...

En fait la situation amène plusieurs questions :

- pourquoi ces plantes dominent-elles cette parcelle ? Qu'est-ce que ça signifie ? Quelle est l'histoire de cette parcelle ?

- est-ce que je peux mettre les chevaux à un autre moment de l'année sur la parcelle ? Ce sont des plantes assez tardives.

- quel bénéfice je peux tirer de ces plantes et limiter leur prolifération ? Les fleurs de millepertuis se consomment en infusion et permettent de faire un macérat huileux cicatrisant très efficace. Et plus de fleurs = plus de nouvelles graines :)

- pourquoi est-ce que mon cheval développe cette photosensibilisation ? Ce n'est pas automatique même sur les chevaux à liste et balzane. Qu'est-ce ça donne comme indications sur l'état de santé du cheval ?

Si la berce est celle du Caucase, ok c'est une invasive faut faire qqch pour la contrôler.

Question bonus est-ce vraiment de la berce ? On peut la confondre avec la carotte sauvage. Ce qui change un peu la donne en matière de diagnostic de ton sol, pas grand chose sur les conséquences.

Le meilleur moyen si tu veux vraiment te débarasser de ces plantes sera d'influencer le sol pour qu'elles ne retrouvent pas les conditions pour se développer, ça va probablement passer par la création d'ombre et l'enrichissement du sol, si je me rappelle bien des caractéristiques de ces plantes...
L'expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs. O.Wilde

Marine
Initié
Initié
Messages : 146
Enregistré le : 31 mai 2017, 01:00
Localisation :

Re: Luter contre la berce et le millepertuis

Message par Marine » 05 août 2018, 12:42

alain-waser a écrit :
04 août 2018, 23:28
A mon humble avis, on ne lutte pas contre la nature, c'est ce qu'on a essayé de faire ces 70 dernières années à grand renfort de pétrole sous toutes ses formes avec les conséquences que l'on connaît actuellement...
Ah ça :roll: Disons que j'aimerais un peu mieux optimiser ces parcelles pour un usage de pâturage :D

Il s'agit de deux parcelles différentes, chacune d'environ 2 à 3000m².

La première est légèrement enclavée avec des haies de petits arbres et en bordure d'un mini court d'eau, là c'est la berce commune qui domine. C'est "au fond" d'un jardin, plus loin c'est assez humide et de l'autre côté des arbres et buissons la parcelle voisine est aussi pleine de plantes peu intéressantes au pâturage et malgré quelques broyages l'année dernière il me paraît peu envisageable d'y mettre des chevaux à cause de l'humidité (insectes associés).

La deuxième est une sorte de jardin, dans la commune, et la berce commune et le millepertuis y prennent beaucoup de place, que ce soit sous les arbres ou sur les parties dégagées. C'est le "petit" millepertuis, dont je ne retrouve pas le nom, celui qui est proche du sol et fait de toutes petites fleurs contrairement au buisson. Il y a aussi beaucoup de plantain dans celle-ci (le lancéolé je crois).

Ce deux parcelles ont été occupées de mars à avril en gros, si ma mémoire est bonne. J'irai faire quelques photos des plantes pour être sûre de quoi il s'agit.

Le cheval en question est un Welsh Cob, ancien obèse avec d'anciens propriétaire puis ancien maigre suite à trop de privations de sa précédente propriétaire. Il garde un chignon un peu cassé de cette période. Niveau santé il y a des choses à explorer chez lui, c'est certain, une cure de proferm est prévue dès que je pourrai aller lui déposer ça ;)

Avatar du membre
alain-waser
Bureau
Bureau
Messages : 417
Enregistré le : 04 mars 2017, 01:14
Localisation : Limousin

Re: Luter contre la berce et le millepertuis

Message par alain-waser » 05 août 2018, 22:06

Pour tes parcelles, ça serait bien de savoir quel millepertuis c'est ;) millepertuis des marais peut-être ?

Pour la parcelle hyper humide, pourquoi pas la garder pour les mois d'été, elle devrait être plus praticable, mais effectivement s'il n'y a rien de broutable c'est pas top, et attention à la douve s'il y a des ovins / bovins qui y ont séjourné avant. Sinon y a possibilité de planter des saules ou des bouleaux qui vont absorber l'excès d'eau.

Pour la seconde, faudrait en savoir plus sur les plantes ;) à priori ça me fait penser à humide et compacté...

Le broyage ne va pas changer grand chose à mon avis. Comme ça, j'essaierai de planter des arbres et de semer à la volée des graminées adaptés.

Des autres avis ?

Pour ton cheval, regarde ce que ça donne avec le proferm, parfois ça remet l'organisme en fonction et ça ressort tout ce qui était bloqué, donc à voir si tu y ajoutes un drainage doux ?!?
L'expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs. O.Wilde

Marine
Initié
Initié
Messages : 146
Enregistré le : 31 mai 2017, 01:00
Localisation :

Re: Luter contre la berce et le millepertuis

Message par Marine » 05 août 2018, 22:57

La première parcelle n'est pas humide en elle-même, j'ai dû mal m'exprimer. Elle est en bordure de zone humide ;)
J'aurai peut-être le temps de faire quelques photos demain.

Avatar du membre
alain-waser
Bureau
Bureau
Messages : 417
Enregistré le : 04 mars 2017, 01:14
Localisation : Limousin

Re: Luter contre la berce et le millepertuis

Message par alain-waser » 05 août 2018, 22:59

Marine a écrit :La première parcelle n'est pas humide en elle-même, j'ai dû mal m'exprimer. Elle est en bordure de zone humide ;)
J'aurai peut-être le temps de faire quelques photos demain.
La berce commune aime particulièrement les milieux humides
L'expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs. O.Wilde

Marine
Initié
Initié
Messages : 146
Enregistré le : 31 mai 2017, 01:00
Localisation :

Re: Luter contre la berce et le millepertuis

Message par Marine » 06 août 2018, 10:33

Les parcelles me sont prêtées depuis peu, je n'ai pas eu l'occasion de les utiliser en hiver mais au printemps je n'ai trouvé aucune trace de boue majeure.

D'ailleurs, j'ai vu il y a quelques semaines quelques plans de berce commune dans mon pré à la maison, qui n'est pas vraiment humide (en tout cas pas où je les ai vus).

Avatar du membre
alain-waser
Bureau
Bureau
Messages : 417
Enregistré le : 04 mars 2017, 01:14
Localisation : Limousin

Re: Luter contre la berce et le millepertuis

Message par alain-waser » 06 août 2018, 11:47

Marine a écrit :Les parcelles me sont prêtées depuis peu, je n'ai pas eu l'occasion de les utiliser en hiver mais au printemps je n'ai trouvé aucune trace de boue majeure.

D'ailleurs, j'ai vu il y a quelques semaines quelques plans de berce commune dans mon pré à la maison, qui n'est pas vraiment humide (en tout cas pas où je les ai vus).
Ça ne veut pas dire qu'elle ne se développe que dans ce milieu ;)

Dès que tu as quelques photos à nous montrer :)
L'expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs. O.Wilde

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité