concilier pension equipiste et travail du cheval

Le travail des chevaux et leur équi-piste, venez partager vos expériences !

Modérateur : Bureau

bsimon
CA
CA
Messages : 264
Enregistré le : 04 mars 2017, 01:14
Localisation :

Re: concilier pension equipiste et travail du cheval

Message par bsimon » 20 mai 2017, 07:19

J'ai encore peu de recul, mais mes premières clientes sont des personnes qui ne trouvaient pas en centre équestre l'attention, les soins et surtout l'hébergement souhaités. Et qui n'ont pas les structures pour avoir leur cheval chez elles. Un peu comme toi Alain, mon accroche c'est bien être du cheval et confort du cavalier.
Jai eu aussi des contacts avec des gens qui cherchaient du Low Cost et je n'ai pas donné suite.
Ecurie des Fougerets, Morée 41160
https://www.facebook.com/PaddockParadise41/
Tel : 06 23 67 64 27

Avatar du membre
marie-laure-guenot
Bureau
Bureau
Messages : 578
Enregistré le : 07 mars 2017, 10:18
Localisation : Provence
Contact :

Re: concilier pension equipiste et travail du cheval

Message par marie-laure-guenot » 20 mai 2017, 09:39

Personnellement, je trouve qu'une fois passé le critère "équi-piste" et bien-être du cheval acquis (i.e., les personnes vraiment susceptibles d'être intéressées par la pension ici, et donc qui aidèrent à l'idée du lieu), ce qui joue ce n'est pas tant la discipline mais surtout les moyens financiers... parce que je me situe dans la moyenne haute pour une pension en extérieur (évidemment la pension boxe est beaucoup plus chère, mais bon moi j'ai quasi pas d'installations pour monter).

Et je constate que c'est même pas le prix réel qui leur fait peur, c'est le prix annoncé ! P.ex., il y a une pension à 10mn de chez moi (on est sur la même zone de clientèle donc), elle présente ses prix différemment : elle fait un "prix d'appel" ultra bas, et ensuite elle ajoute des forfaits payants : pour ramasser les crottins, pour avoir un abri, pour avoir du foin à volonté, pour avoir un filet à foin, pour avoir accès à la carrière, etc. Au final, d'après les gens qui se sont renseignés aux deux, ma pension est moins chère à prestations égales (...sauf que chez moi les chevaux sont en pension sur un grand parc alors que chez elle ça reste toujours du grand paddock de qqs milliers de m2, à 2 ou 3 chevaux au mieux). Mais comme j'annonce un prix "tout compris", ben j'ai plein de monde à qui ça fait peur.
Et encore, je n'annonce pas direct avec le forfait "all inclusive" (avec forfaits de soins dentiste, vaccins, parages, ostéo et shiatsu) sinon ils hallucineraient ^^ Mais ils ont tort, parce qu'à la fin de l'année ils y gagneraient carrément, et tout est lissé sur l'année c'est bien plus simple.

Par contre je trouve que oui, comme tu dis Alain, le profil type des clients, quelle que soit l'histoire et la discipline de prédilection finalement, c'est souvent des gens qui aimeraient avoir les chevaux chez eux idéalement (dans le sens "pour qu'ils soient vraiment bien"), mais qui n'en ont pas l'envie (parce qu'ils aiment partir en weekend p.ex. ;)).
"Penser ce que qu'on sent, dire ce qu'on pense, faire ce qu'on dit." — Jean Sur (Résurgences).
:sunny: Terres et Chevaux : Conseil en Agro-écologie équine et design d'équi-pistes :sunny:

Avatar du membre
sophie-joubert
CA
CA
Messages : 126
Enregistré le : 04 mars 2017, 01:14
Localisation : Inconnu
Contact :

Re: concilier pension equipiste et travail du cheval

Message par sophie-joubert » 21 mai 2017, 23:47

marie-laure-guenot a écrit :
20 mai 2017, 09:39
P.ex., il y a une pension à 10mn de chez moi (on est sur la même zone de clientèle donc), elle présente ses prix différemment : elle fait un "prix d'appel" ultra bas, et ensuite elle ajoute des forfaits payants : pour ramasser les crottins, pour avoir un abri, pour avoir du foin à volonté, pour avoir un filet à foin, pour avoir accès à la carrière, etc. Au final, d'après les gens qui se sont renseignés aux deux, ma pension est moins chère à prestations égales (...sauf que chez moi les chevaux sont en pension sur un grand parc alors que chez elle ça reste toujours du grand paddock de qqs milliers de m2, à 2 ou 3 chevaux au mieux). Mais comme j'annonce un prix "tout compris", ben j'ai plein de monde à qui ça fait peur.
Et encore, je n'annonce pas direct avec le forfait "all inclusive" (avec forfaits de soins dentiste, vaccins, parages, ostéo et shiatsu) sinon ils hallucineraient ^^ Mais ils ont tort, parce qu'à la fin de l'année ils y gagneraient carrément, et tout est lissé sur l'année c'est bien plus simple.
Je trouve ça bien intéressant ce que tu dis là. Je ne sais pas trop comment annoncer mes tarifs.
Et du coup tu constates une différence de clientèle entre ceux que tu perds car ils ont peur des prix et ceux qui viennent néanmoins chez toi ?
" Il n'y a pas de phrases plus dangereuse au monde que "On a toujours fait comme ça" "

Avatar du membre
alain-waser
Bureau
Bureau
Messages : 417
Enregistré le : 04 mars 2017, 01:14
Localisation : Limousin

Re: concilier pension equipiste et travail du cheval

Message par alain-waser » 22 mai 2017, 10:21

De notre côté, on a fait le choix s'afficher un prix tout inclus (foin, pistes, copro et vermifuges si nécessaire, etc.). Si tu proposes des forfaits payants aux clients, tu t'exposes au risque que certains ne les prennent pas. Ce qui complique le quotidien et t'amène à des choses absurdes ("pourquoi mon poney aurait besoin d'un abri, c'est un poney, c'est rustique").

On propose un second tarif avec un suivi en acupression et Shiatsu par Orianne.

Et du travail / entraînement des chevaux en forfait mensuel.

Expérience faite, les clients qui ne viennent que pour une raison de prix ne sont pas les clients les plus intéressants en terme d'échanges
L'expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs. O.Wilde

Avatar du membre
marie-laure-guenot
Bureau
Bureau
Messages : 578
Enregistré le : 07 mars 2017, 10:18
Localisation : Provence
Contact :

Re: concilier pension equipiste et travail du cheval

Message par marie-laure-guenot » 22 mai 2017, 13:30

sophie-joubert a écrit :
21 mai 2017, 23:47
Et du coup tu constates une différence de clientèle entre ceux que tu perds car ils ont peur des prix et ceux qui viennent néanmoins chez toi ?
Je ne sais pas, parce qu'en général j'annonce les tarifs avant la visite donc ils savent à quoi s'attendre :)

Et puis, comme le dit Alain juste après, l'une des raisons pour lesquelles plus ça va plus je vais vers un tarif "all inclusive", c'est que j'ai besoin que les propriétaires s'engagent à faire leur part de suivi de leurs chevaux. J'ai déjà eu le cas d'un cheval qui avait manifestement très besoin d'une séance d'ostéo et la propriétaire qui refuse, et vraiment j'aime pas ça. Alors maintenant, j'annonce d'office que mettre son cheval chez moi c'est un engagement de la part du propriétaire à assurer sa part des besoins de ses chevaux. Moi je leur offre de chouette conditions de vie, une alimentation adaptée et un troupeau etc. mais que je ne peux pas tout faire et ils ont eux aussi à s'engager à assurer leur part des soins. Donc plus ça va, plus je suis "stricte" et exigeante ^^
"Penser ce que qu'on sent, dire ce qu'on pense, faire ce qu'on dit." — Jean Sur (Résurgences).
:sunny: Terres et Chevaux : Conseil en Agro-écologie équine et design d'équi-pistes :sunny:

Avatar du membre
barbara.alonzo
Membre
Membre
Messages : 34
Enregistré le : 05 mai 2017, 14:25
Localisation :

Re: concilier pension equipiste et travail du cheval

Message par barbara.alonzo » 24 mai 2017, 10:11

alain-waser a écrit :
19 mai 2017, 23:17
Après quelques visites pleines de malentendus on s'est rendu compte que (pour l'instant), que c'est très difficile d'intéresser les habitués des centre-équestres (à part les professionnels du cheval qui connaissent le côté "obscur" des centres équestres). Et c'est pas beaucoup mieux pour les cavaliers 100% loisirs, qui recherchent souvent des pensions "low cost". Est-ce pareil de votre côté ou c'est une spécificité locale ?
marie-laure-guenot a écrit :
22 mai 2017, 13:30
Et puis, comme le dit Alain juste après, l'une des raisons pour lesquelles plus ça va plus je vais vers un tarif "all inclusive", c'est que j'ai besoin que les propriétaires s'engagent à faire leur part de suivi de leurs chevaux. J'ai déjà eu le cas d'un cheval qui avait manifestement très besoin d'une séance d'ostéo et la propriétaire qui refuse, et vraiment j'aime pas ça. Alors maintenant, j'annonce d'office que mettre son cheval chez moi c'est un engagement de la part du propriétaire à assurer sa part des besoins de ses chevaux. Moi je leur offre de chouette conditions de vie, une alimentation adaptée et un troupeau etc. mais que je ne peux pas tout faire et ils ont eux aussi à s'engager à assurer leur part des soins. Donc plus ça va, plus je suis "stricte" et exigeante ^^
je rebondis sur ces 2 remarques car elles vont bien ensemble. mon idée quand j'ai démarré mon projet est d'offrir un cadre "comme à la maison" mais dans ma tête ça veut dire soigner son cheval, voir ses besoins et essayer d'y répondre, voir s'il a besoin de soins, de cures et y remédier... mais, pour mes première expériences, les filles voulaient payer moins cher et qu'on leur foute la paix, que surtout on ne leur dise pas que leur cheval avait un soucis ou besoin d'un soin...
elles voulaient vraiment leur cheval comme chez elle sans les contraintes d'une pension. des droits mais pas de devoirs, un peu comme dans notre société actuellement.

là j'ai eu une visite, un mec un peu âgée qui voulait un PP pour sa jument, mais il trouvait qu'il y avait trop de cailloux au sol, pas assez de monde pour faire des balades, un mélange hongres-juments dans le troupeau... il va donc finir en club pour son confort à lui et oublier son idée de mettre sa jument pied nu en PP ! LOL!
Roquembol Ranch Paddock Paradise A Toulouse

Cavalière d'extérieur et Adepte de la méthode Parelli

Avatar du membre
marie-laure-guenot
Bureau
Bureau
Messages : 578
Enregistré le : 07 mars 2017, 10:18
Localisation : Provence
Contact :

Re: concilier pension equipiste et travail du cheval

Message par marie-laure-guenot » 27 mai 2017, 09:32

il va donc finir en club pour son confort à lui et oublier son idée de mettre sa jument pied nu en PP !

Ah, ça j'ai eu aussi :)
"Penser ce que qu'on sent, dire ce qu'on pense, faire ce qu'on dit." — Jean Sur (Résurgences).
:sunny: Terres et Chevaux : Conseil en Agro-écologie équine et design d'équi-pistes :sunny:

Nadaye
Membre
Membre
Messages : 22
Enregistré le : 24 juin 2017, 10:07
Localisation :

Re: concilier pension equipiste et travail du cheval

Message par Nadaye » 24 juin 2017, 14:01

Très, très intéressante cette discussion.

Dans notre région, il est très difficile de trouver une pension à l'extérieur à l'année, avec un gros risque que l'extérieur se résume à herbe à vache + champ de boue (pâture donc). Alors trouver une pension hors box avec infrastructures...
Heureusement des pensions sur pistes ou des EA commencent à se lancer.

Pour ma part, en tant que propriétaire, c'est important d'avoir accès à des infrastructures. J'étais auparavant dans une pension pure CSO qui proposait quelques places à l'extérieur (dans un paddock, pas trop mal conçu, mais un simple paddock carré et stabilisé - en groupe - l'hiver et pâture l'été), installations de travail tip top, pour un prix très raisonnable pour la région), mais l'ambiance CSO (dans le sens mauvais classique, aucune remise en question de tout, etc etc) liée à la présence d'un cavalier pro a fini par me rattraper et j'ai trouvé une solution alternative sur pistes. Les installations de travail sont très correctes (surtout le manège), mais je ne suis plus sur place donc je sors au final moins mes chevaux, mais je ne regrette en rien.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité