Couvrir ou ne pas couvrir?

Venez échanger soins, que ce soit préventif ou curatif. Ne remplace pas votre vétérinaire !

Modérateur : Bureau

Avatar du membre
marion-le-romancer
CA
CA
Messages : 212
Enregistré le : 05 mars 2017, 19:43
Localisation :
Contact :

Couvrir ou ne pas couvrir?

Message par marion-le-romancer » 14 juil. 2017, 14:35

J'aimerais beaucoup avoir vos retours d’expérience à ce sujet :) La mienne est brève: jument rustique qui n'a jamais eu de soucis donc jamais de couverture.
Dans l'idéal des Equi-pistes les chevaux ont accès à des abris et au foin à volonté et donc peuvent se réguler tous seuls. Avez-vous tout de même des cas particuliers qui nécessitent d'être couverts?

Avatar du membre
alain-waser
Bureau
Bureau
Messages : 417
Enregistré le : 04 mars 2017, 01:14
Localisation : Limousin

Re: Couvrir ou ne pas couvrir?

Message par alain-waser » 14 juil. 2017, 16:09

Rassure moi tu prévois pour l'hiver prochain ou il y a une tempête de neige qui se prépare sur les côtes ?
De notre côté c'est simple et compliqué à la fois ;)

Pour nos chevaux, c'est comme pour toi, ils ont du foin, un abri, de l'espace pour bouger, ils se débrouillent :) ça nous fait trois petits oursons à l'entrée de l'hiver

Pour la pension, c'est plus compliqué, on serait d'avis que vu leurs conditions de vie (foin, abri, espace) ils peuvent se débrouiller. Mais il y a leurs propriétaires
... Chacun avec ses propres expériences de vie avec leurs chevaux, chacun avec les questions et/ou les peurs qu'ils amènent avec eux dans leur bagage (ou leur malle de pansage, c'est selon )

Bien sûr, au milieu de tout ça, il y a aussi la raison médicale, on a accueilli au milieu du printemps (quand a les nuits descendaient à 3-4°) une jument qui avait été tondu car elle sortait de balnéo pour un grave problème de circulation aux jambes. Dans ce cas là vu que la jument n'est plus "équipée" pour de défendre, il faut l'aider.
Et il y a aussi la tonte pour raison sportive. Si les personnes n'ont pas envie ou pas la possibilité de faire sécher leur cheval avant qu'il ne retourne avec les copains, pour sa santé une solution c'est peut-être de le tondre et en contrepartie de lui fournir une aide, donc une couverture. Vu qu'on sort du "naturel" du cheval autant y rester...

Pour revenir à nos propriétaires, pour éviter des coups stress (ou des crises d'angoisse) de leur côté (qui auront forcément des répercussions sur le bien-être de leur cheval), on a décidé de les laisser choisir. Mais il y a un mais ;)
A conditions qu'elles (oui y a que des Madames en pension ;) ) assument leur choix. C'est-à-dire que nous n'intervenons pas pour mettre, changer ou enlever une couverture (sauf s'il y a un gros soucis : couverture sur la tête ou une autre invention dont les chevaux ont le secret).
L'expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs. O.Wilde

Marine
Initié
Initié
Messages : 156
Enregistré le : 31 mai 2017, 01:00
Localisation :

Re: Couvrir ou ne pas couvrir?

Message par Marine » 14 juil. 2017, 23:05

L'avant dernier hiver je couvrais mes deux poneys montés, pour passer un peu moins de temps à les décrotter principalement. Je leur mettais une couverture légère, 100/120g, pas plus mais pas moins. La simple imperméable me parait limite préjudiciable, elle a l'effet K-way (c'est bien, on n'est pas mouillé) mais ça se plaque sur le corps et c'est une matière pas spécialement chaude. Ajouté à ça que chez les chevaux ça leur plaque le poil sur la peau et les empêche d'hérisser le poil pour se réchauffer ben on gêne quand même passablement leur mécanisme de défense. Donc un cheval non tondu, je suis partisane de mettre un peu de doublure pour compenser ça.

L'hiver passé j'ai assez peu couvert en fin de compte, quelques semaines pendant une période où il pleuvait beaucoup et à part les arbres je n'ai pas de véritable abri pour le moment.

bsimon
CA
CA
Messages : 264
Enregistré le : 04 mars 2017, 01:14
Localisation :

Re: Couvrir ou ne pas couvrir?

Message par bsimon » 17 juil. 2017, 14:42

A mon sens, il faut pouvoir/savoir s'adapter à chaque cas. Cet hiver, j'ai couvert mon pur sang pendant quelques jours car nous avons eu des températures négatives inhabituelles et je trouvais qu'il n'était pas au top. J'ai couvert quelques jours un nouveau venu qui sortait du box et n'avait pas fait de poil à l'entrée de la mauvaise saison, le temps de la transition.
Ecurie des Fougerets, Morée 41160
https://www.facebook.com/PaddockParadise41/
Tel : 06 23 67 64 27

Avatar du membre
marion-le-romancer
CA
CA
Messages : 212
Enregistré le : 05 mars 2017, 19:43
Localisation :
Contact :

Re: Couvrir ou ne pas couvrir?

Message par marion-le-romancer » 17 juil. 2017, 15:56

alain-waser a écrit :
14 juil. 2017, 16:09
Rassure moi tu prévois pour l'hiver prochain ou il y a une tempête de neige qui se prépare sur les côtes ?
De notre côté c'est simple et compliqué à la fois ;)

Pour nos chevaux, c'est comme pour toi, ils ont du foin, un abri, de l'espace pour bouger, ils se débrouillent :) ça nous fait trois petits oursons à l'entrée de l'hiver

Pour la pension, c'est plus compliqué, on serait d'avis que vu leurs conditions de vie (foin, abri, espace) ils peuvent se débrouiller. Mais il y a leurs propriétaires
... Chacun avec ses propres expériences de vie avec leurs chevaux, chacun avec les questions et/ou les peurs qu'ils amènent avec eux dans leur bagage (ou leur malle de pansage, c'est selon )

Bien sûr, au milieu de tout ça, il y a aussi la raison médicale, on a accueilli au milieu du printemps (quand a les nuits descendaient à 3-4°) une jument qui avait été tondu car elle sortait de balnéo pour un grave problème de circulation aux jambes. Dans ce cas là vu que la jument n'est plus "équipée" pour de défendre, il faut l'aider.
Et il y a aussi la tonte pour raison sportive. Si les personnes n'ont pas envie ou pas la possibilité de faire sécher leur cheval avant qu'il ne retourne avec les copains, pour sa santé une solution c'est peut-être de le tondre et en contrepartie de lui fournir une aide, donc une couverture. Vu qu'on sort du "naturel" du cheval autant y rester...

Pour revenir à nos propriétaires, pour éviter des coups stress (ou des crises d'angoisse) de leur côté (qui auront forcément des répercussions sur le bien-être de leur cheval), on a décidé de les laisser choisir. Mais il y a un mais ;)
A conditions qu'elles (oui y a que des Madames en pension ;) ) assument leur choix. C'est-à-dire que nous n'intervenons pas pour mettre, changer ou enlever une couverture (sauf s'il y a un gros soucis : couverture sur la tête ou une autre invention dont les chevaux ont le secret).
Oui je prévois pour l'hiver prochain :mrgreen: , mais c'est surtout les gens qui visitent ma pension qui amènent vite le sujet sur la table "vous comprenez, ma jument est fragile, il faut ABSOLUMENT la couvrir....". J'ai pris exactement le même parti que vous: couverture si les propriétaires le veulent, mais je ne m'en occupe pas, et je ne prends pas la responsabilité de couvrir / découvrir selon la météo. Mais vu le nombre de fois que j'ai cette question, ça me rassure d'avoir d'autres avis et expériences!

bsimon
CA
CA
Messages : 264
Enregistré le : 04 mars 2017, 01:14
Localisation :

Re: Couvrir ou ne pas couvrir?

Message par bsimon » 17 juil. 2017, 17:52

Demander au proprio de gérer les couvertures, perso, je ne me vois pas faire ça. Ce ne serait juste pas possible.
C'est mon job de m'occuper du loulou. Si un cheval a besoin d'être couvert (chevaux proches du sang, pas du tout rustiques, ou affaiblis ou autre) j'estime que c'est à moi de le faire et de gérer la surveillance.
De plus, attention à l'effet de troupeau. Ils ne font pas forcément ce qu'ils "veulent" individuellement en fonction de leurs besoins. Et à moins d'avoir un troupeau homogène en termes de condition physique, il peut y avoir des cas où on a besoin d'intervenir.
Exemple 1 : un nouveau, arrivé en novembre, tout juste sorti du box, a mis quelques jours/semaines à se sentir à l'aise avec les autres dans l'écurie/stabul. Les premiers jours de froid/vent/pluie, il restait dehors abrité du vent par un bosquet. Et les autres restaient avec lui.
Exemple 2 : plus tard dans l'hiver, par moins 10°, mon pur sang chochotte ne restait pas autant à l'abri qu'auparavant où il vivait avec seulement 2 équidés. Il préférait être avec les autres dehors. Effet de groupe qui a modifié son comportement, quitte à se mettre en difficulté par rapport aux conditions climatiques.
Et un cheval dans le sang peut vite fondre dans des conditions météo difficiles...
Ecurie des Fougerets, Morée 41160
https://www.facebook.com/PaddockParadise41/
Tel : 06 23 67 64 27

Camille
Débutant
Débutant
Messages : 18
Enregistré le : 03 juin 2017, 12:18
Localisation :

Re: Couvrir ou ne pas couvrir?

Message par Camille » 18 juil. 2017, 01:58

Je passe l'hiver entier à me poser cette question :mrgreen:

Bon, pour ma fjord, c'est vite réglé, elle a 4 ans, c'est une fjord, pas de couverture. Jamais. Éventuellement une sechante si elle devait rentrer au près transpirante par -5, mais généralement j'évite ce genre de situation.
Ma pfs sortie de club toute fragile comme un oiseau tombé du nid, je m'attendais à devoir lui faire porter une doudoune tout l'hiver, mais non. Elle fait un poil de dingue, ne perd pas un gramme, bref elle gère ça très bien. Hormis gros événement climatique extrême dont on est peu coutumiers dans le sud ouest, je ne me verrais pas la couvrir.
Pour ma ponette de 29 ans, là par contre c'est une autre histoire. Croisée fjord welsh, c'était un dure à cuire, elle ne craignait aucune intempérie. Mais je l'observe beaucoup, la connaîs bien, et vois que c'est beaucoup moins facile qu'avant pour elle de supporter le froid, l'humidité, le vent.
Je la couvre avec une 200g imperméable et séchante, qui lui permet de ne pas rester mouillée. Je couvre la nuit, quand il pleut beaucoup, quand il fait bien froid, quand il y a beaucoup de vent d'hiver. Parfois le jour si ça reste rude.
Pas tous les jours, mais ça devient de plus en plus régulier, force est de constater, et je songe même à un modèle un peu plus chaud pour le prochain hiver.
Par contre, je couvre tard dans la saison (en principe, jusqu'à Noël, chez nous, il fait doux et pas trop pluvieux) parce que je tiens absolument à ce qu'elle fasse du poil. L'équilibre pour ne pas la fragiliser est difficile à trouver.

Ça a été un gros dilemme, parce que ce n'est pas trop dans mes principes de couvrir, et je suis consternée par cette mode de la couverture à outrance.
Je compte aussi sur elle pour me dire si ça l'emmerde ou non, ce qu'elle sait fort bien faire comprendre. Si elle se barre, hautaine, à la vue de la couverture dans mes bras, ok, je vais la ranger (la couverture, pas la ponette :lol: ). Quand je la vois se ranger de côté vers moi, en liberté, pour que je lui mette la couverture, ça me laisse penser que je ne suis pas trop sur le mauvais chemin ;) (j'avais vu une étude qui avait été menée pour apprendre aux chevaux à dire oui ou non à la couverture, j'ai tenté très modestement de reproduire le truc :mrgreen: ).

Pour revenir aux pensions, je ne me verrais pas non plus refuser un service couverture dans une telle activité.
Ce serait aussi rédhibitoire si je devais chercher une pension.

Avatar du membre
alain-waser
Bureau
Bureau
Messages : 417
Enregistré le : 04 mars 2017, 01:14
Localisation : Limousin

Re: Couvrir ou ne pas couvrir?

Message par alain-waser » 19 juil. 2017, 16:41

Je compte aussi sur elle pour me dire si ça l'emmerde ou non, ce qu'elle sait fort bien faire comprendre. Si elle se barre, hautaine, à la vue de la couverture dans mes bras, ok, je vais la ranger (la couverture, pas la ponette :lol: ). Quand je la vois se ranger de côté vers moi, en liberté, pour que je lui mette la couverture, ça me laisse penser que je ne suis pas trop sur le mauvais chemin ;) (j'avais vu une étude qui avait été menée pour apprendre aux chevaux à dire oui ou non à la couverture, j'ai tenté très modestement de reproduire le truc :mrgreen: ).
Pour avoir testé ça avec les bonnets anti-mouche, ça fonctionne effectivement très bien :)
Et ce promener avec plusieurs bonnets pour demander aux chevaux qui en veut, c'est moins fatiguant que de se promener avec 5-6 couvertures...
Pour revenir aux pensions, je ne me verrais pas non plus refuser un service couverture dans une telle activité.
Ce serait aussi rédhibitoire si je devais chercher une pension.
Pour l'avoir expérimenté pendant une année, gérer les couvertures en faisant la part des choses entre l'avis des propriétaires et son opinion personnelle ça devient très vite compliqué... Soit on fait confiance à son avis personnel et le propriétaire n'est pas content car il n'aurait pas fait comme-ci ou comme-ça, soit on est à l'écoute du propriétaire et on sort à chaque éclaircie / averse pour attraper le cheval, essayer de le licoler, lui changer sa couverture, etc.

Comme je l'ai dit avant, il y a bien sûr des raisons qui justifient l'utilisation d'une aide (par exemple une couverture), un cheval sorti du boxe qui n'a pas pu faire de poils et qui déménage sur piste au milieu de l'hiver, un déménagement du sud vers le nord au milieu de la saison froide, un cheval dont le métabolisme ne fonctionne plus correctement... En dehors de ce type de cas, pour moi, c'est un choix de couvrir son cheval et donc comme tout choix il faut l'assumer.

Et puis demander aux propriétaire de gérer les couvertures, c'est aussi un forme de responsabilisation du propriétaire à mon avis.
Ce n'est pas parce que son cheval est hébergé à un endroit que le propriétaire doit se déresponsabiliser, sinon vaut mieux prendre un cheval en demi-pension... Le gérant de l'écurie est un partenaire du propriétaire dans la gestion de la bonne santé et du bien-être du cheval, pas l'unique responsable et ce n'est pas forcément celui qui sait tout.

On a parfois tendance à oublier que ce n'est pas un mal que de voir un cheval maigrir pendant l'hiver (un peu, genre 10% de son poids) pour être prêt au printemps à gérer la pousse de l'herbe et l'apport sucré qui va avec.
L'expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs. O.Wilde

Marine
Initié
Initié
Messages : 156
Enregistré le : 31 mai 2017, 01:00
Localisation :

Re: Couvrir ou ne pas couvrir?

Message par Marine » 19 juil. 2017, 21:30

J'aime bien ta façon de penser Alain ^^

Avatar du membre
marion-le-romancer
CA
CA
Messages : 212
Enregistré le : 05 mars 2017, 19:43
Localisation :
Contact :

Re: Couvrir ou ne pas couvrir?

Message par marion-le-romancer » 01 août 2017, 15:07

alain-waser a écrit :
19 juil. 2017, 16:41
ce n'est pas un mal que de voir un cheval maigrir pendant l'hiver (un peu, genre 10% de son poids) pour être prêt au printemps à gérer la pousse de l'herbe et l'apport sucré qui va avec.
Je bénis l'hiver pour ça lol! c'est la seule période de l'année où ma jument n'est (presque) pas trop grosse!!!

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités